FINALE INTERCODEPS : LA HAUTE-VIENNE DANS LE TOP 10 !

L’équipe de la Haute-Vienne disputait le week-end dernier à Arnas (69) la finale du Championnat de France InterCodep Jeunes. Pour cette première occasion de se frotter au plus haut niveau, les jeunes haut-viennois ont tenu leur rang, et terminent à une honorable 10ème place. Détail des rencontres :

Haute-Vienne / Haut-Rhin : 5 – 10

Dure entrée en matière, face à l’équipe des frères MITTELHEISSER, N° 1 français Minime pour l’un, N° 4 Cadet pour l’autre. Comme prévu, ce sont les benjamins qui apportent l’essentiel des points au 87. En Mixte, Nathan GAULTIER et Mallaurie SOULARD dominent la redoutable paire ZIEGLER/SPIZZO. Suivent les Simples qui opposent les mêmes adversaires. Si Mallaurie échoue, Nathan euphorique atomise son adversaire, pourtant membre de l’équipe de France. Belles perfs pour le Double Hommes Quentin BOUTEILLOUX/Pierre WENCLIK et le Double Dames Marianne BOUTEILLOUX/Gwenaëlle MASLE, qui grappillent 2 points supplémentaires.

Pierre Wenclik et Quentin Bouteilloux
Pierre Wenclik et Quentin Bouteilloux

Si les Minimes restent bredouilles face à des adversaires supérieurs, les cadets montrent de belles choses. Sophie GRENIER réalise l’exploit face à Thérèse GRISWEG : menée 16/20 dans le 3ème set, elle parvient à l’emporter à l’arraché. Quant au Double Hommes Vivien BARDE/Alban LALANNE, il passe près de la victoire, laissant hélas échapper un volant de set.

Haute-Vienne / Ile et Vilaine : 5 – 10

Second gros morceau avec le 35, plusieurs fois vainqueur de l’épreuve lors des dernières années. De nouveau ce sont les benjamins qui réalisent le meilleur parcours. Même tarif pour Nathan GAULTIER, qui remporte son Simple ainsi que le Mixte avec Mallaurie SOULARD. Superbe entrée en lice de Précille NOËL en Simple, qui se défait en 3 sets de Fanny BIBAUT, une adversaire redoutable. Mallaurie et Gwenaëlle MASLE l’emportent ensuite dans le Double Dames, malgré un coup de mou dans le 2ème set.

Cette fois, c’est le minime Grégoire BARDE qui apporte le 5ème point en surclassant en Simple Thomas ROSZCZYPALA, les cadets étant dominés dans leurs 5 matches.

Résultats conformes aux prévisions donc, dans les rencontres de poule, l’effectif du 35 et du 68 étant nettement plus riche que celui des haut-viennois. Commence alors une nouvelle compétition, avec les rencontres de classement pour les places 9 à 12.

Haute-Vienne / Seine-Maritime : 9 – 6

Les benjamins connaissent une petite faiblesse, et ne ramènent que 3 points. Nathan GAULTIER doit s’employer en Simple pour battre Louis LEBORGNE, tandis que Mallaurie SOULARD laisse échapper la victoire in extremis face à la redoutable Léna MARJAK. Ensemble, ils raflent le Mixte, tandis que Marianne BOUTEILLOUX et Gwenaëlle MASLE, toujours très sûres, gagnent le Double Dames.

Les minimes remportent 3 points également. Grégoire BARDE se balade en Simple face à un modeste adversaire. Bonnes prestations de Sylvain MANGEVAUD, qui remporte le Double Hommes avec Grégoire, puis le Mixte avec Romane TRONCHE.

Cette fois, ce sont les cadets qui font basculer la rencontre, récoltant 3 victoires inattendues : Alban LALANNE et Vivien BARDE donnent le ton en arrachant le Double Hommes face à la paire GROUT/TESSIER. Alban continue sur sa lancée en faisant mordre la poussière à GROUT, tandis que Vivien et Sophie GRENIER vont encore chercher le Mixte face à TESSIER/BERTIN.

La Haute-Vienne sera donc au moins 10ème. Mais elle peut encore grappiller une place en battant l’Isère, l’équipe emmenée par Léa PALERMO, multiple championne de France.

Jean-Pierre Morin, le coach
Jean-Pierre Morin, le coach

Haute-Vienne / Isère : 7 – 8

Les benjamins tiennent leur rang et remportent leurs 5 matches, face à une équipe assez faible dans cette catégorie. Mention au Mixte Pierre WENCLIK/Précille NOËL, qui avait la tâche la plus rude.

Beaucoup plus difficile pour les minimes : si Grégoire BARDE assure le Simple devant Théotime FRAGNOL, il échoue d’un cheveu en Double Hommes avec Sylvain MANGEVAUD, face à une paire mieux classée.

Si les cadettes ne peuvent rien face au prodige PALERMO, les cadets semblent en mesure d’apporter les 2 points manquants. C’est chose faite pour le Double Hommes Vivien BARDE/ Alban LALANNE. Mais ils laissent hélas échapper le Simple, et la victoire avec.

Dommage, mais le bilan est tout de même positif : la Haute-Vienne se positionne parmi les 10 meilleurs CODEP de France, et a été loin d’être ridicule lors des 3 rencontres perdues. Parions qu’on la reverra régulièrement à ce niveau dans les prochaines années.

L'équipe de la Haute-Vienne
L'équipe de la Haute-Vienne

Sur la photo :
Debout derrière : Yannick MEUNIER (Coach), Alexandre PEYROT, Sylvain MANGEVAUD, Alban LALANNE, Grégoire BARDE, Nathan GAULTIER, Vivien BARDE, Anousone INTHYRATH (Coach)
Debout devant : Jessica LASSARE, Jenny COUCHET, Pierre WENCLIK, Précille NOËL, Mallaurie SOULARD, Marianne BOUTEILLOUX, François LASSALLE, Tom GAULTIER, Katie BATT
Assis : Quentin BOUTEILLOUX, Gwenaëlle MASLE, Ophélie BARANTIN, Clémence BLANCHARD, Romane TRONCHE, Sophie GRENIER, Sébastien GOUJAT (Entraîneur départemental), Jean-Pierre MORIN (Responsable Jeunes)
Sans oublier la mascotte BOULY, qui était aussi du voyage. Et il est temps de révéler enfin qui se cache depuis si longtemps sous la casquette du célèbre bœuf limousin : c’est Daniel BOUTEILLOUX, le papa de Marianne et Quentin !

Félicitations en tout cas à tous les joueurs.

Félicitations à ceux qui ont joué et qui ont donné le meilleur d’eux-mêmes, quel que soit le résultat.

Bravo aussi à ceux qui ont peu joué, mais qui ont été présents pour soutenir leurs copains. Ils ont au moins autant de mérite que ceux qui ont joué. Mention spéciale à Jessica et Jenny, qui ont intégré l’équipe au dernier moment, et qui nous ont rendu un très grand service, dans des conditions pas forcément faciles.

Une pensée particulière pour Katie et Tom, qui devaient avoir des fourmis dans les jambes, et bien gros sur la patate.

Bravo et merci aux coaches pour le travail accompli au cours de cette saison exceptionnelle.

Un immense merci aussi à notre arbitre, qui avait sûrement le rôle le plus pénible et le plus ingrat, car elle n’a même pas pu assister aux rencontres de nos joueurs.

Et n’oublions pas Guitou, notre chauffeur, qui a été lui aussi au Top. Juste, peut-être, lui rappeler que « chauffeur » est de la même famille que « chauffage »….

Une réflexion au sujet de « FINALE INTERCODEPS : LA HAUTE-VIENNE DANS LE TOP 10 ! »

  1. Bravo Bravo BRAVO………..à tous
    joueurs, coatchs, supporters, parents et amis , Arbitre et à toute l’équipe du codep

    En espérant pour 2011 gagner notre place pour la phase finale

    87……….

    c’est chaud, c’est Hot c est la Haute Vienne !!

Les commentaires sont fermés.