Tous les articles par Olivier

NATIONALE 3 – 1ère JOURNEE (COMPTE-RENDU)

Les Limougeauds s’installent en tête

ASPTT Limoges – Isle : 8 – 0

L’ASPTT premier leader

Face au promu Isle, l’ASPTT n’a pas manqué l’occasion qui s’offrait de prendre seule la tête de la poule, en inscrivant le point de bonus offensif.

En Simples Hommes, l’Islois Julien CHATEGNIER résistait courageusement jusqu’à la moitié de chaque set, mais devait s’incliner logiquement devant Valérian CANTEGRIL. Puis Dimitri SANTROT, par sa puissance, maintenait Morgan SOUNY à distance et apportait le 2ème point à l’ASPTT. Dans les Simples Dames, la jeune Andréa MOREL (Isle), pour sa première apparition, réalisait un excellent premier set, mais c’était insuffisant pour déstabiliser l’expérimentée Lucie LACROIX. De son côté, Claire PRADIER (ASPTT) ne laissait guère de chances à Cyrielle ROCHE.

Isle présentait son meilleur Double Hommes, avec Morgan SOUNY et Vincent LAFORGE, mais face à Antoine LACOUTURIERE et Dimitri SANTROT, c’était mission impossible, et l’ASPTT engrangeait un 5ème point. Même scénario dans le Double Dames, où Marie LACOUTURIERE et Claire PRADIER dominaient logiquement Samantha BATT et Cyrielle ROCHE.

Le 1er mixte tournait encore à l’avantage de l’ASPTT : Vivien BARDE et Lucie LACROIX disposaient de Vincent LAFORGE et Samantha BATT, même s’ils devaient serrer le jeu en fin de 2ème set pour ne pas se laisser surprendre. Dans le dernier Mixte, Antoine et Marie LACOUTURIERE enfonçaient le clou, malgré une belle résistance de Julien CHATEGNIER et Andréa MOREL.

« Ne nous emballons pas », tempérait Virginie CHARBONNIER, la capitaine de l’ASPTT. « Nous savons bien que nous avons commencé par la rencontre la plus abordable. Mais c’est quand même bon pour le moral d’être leaders ». Du côté Islois, au-delà du score, on préférait retenir la bonne combativité des joueurs, qui ont résisté de leur mieux face à une équipe supérieure.

L’équipe d’Isle a résisté de son mieux
L’équipe d’Isle a résisté de son mieux

*************

Limoges ASBAD – Buxerolles : 5 – 3

L’ASBAD assure l’essentiel

Rencontre beaucoup plus équilibrée pour l’ASBAD, qui accueillait Buxerolles, de retour en Nationale 3.

En Simple Hommes, Yannick MEUNIER dominait largement le 1er set. Longtemps mené dans le second par un adversaire à la défense impressionnante, il finissait par l’emporter avec un brin de réussite. De son côté, Grégoire BARDE était débordé dans le 1er set par un joueur très agressif. Mais il changeait de tactique et finissait par user son adversaire pour s’imposer en 3 manches.

Dans les Simples Dames, Mallaurie SOULARD prenait un excellent départ, et arrachait le 1er set face à une joueuse de très haut niveau. Mais elle baissait de régime dans le second. Dans le set décisif, elle restait longtemps au contact de son adversaire, mais finissait par s’incliner sans démériter. Puis Julie PAPON faisait parler sa puissance face à une jeune joueuse plus modeste.

Dans le Double Hommes, Mathieu DIEN et Yannick MEUNIER avaient du mal, dans le 1e set, à se défaire d’une paire très accrocheuse, avant de s’imposer largement dans le second.

Même scénario dans le Double Dames, où Sophie PAPON et Précille NOËL peinaient à conclure le 1er set. Beaucoup plus incisives dans le 2ème, elles débordaient largement des adversaires qui commettaient de nombreuses fautes.

Les Mixtes de Buxerolles étaient particulièrement redoutables. Malgré un excellent match, Mathieu DIEN et Sophie PAPON, après avoir arraché le 2ème set, s’inclinaient de peu dans le 3ème. De leur côté, Paul-Olivier NGINN et Julie PAPON faisaient jeu égal avec leurs adversaires dans les 2 premiers sets, avant de s’effondrer littéralement dans le 3ème. Avec cette victoire, l’ASBAD s’empare de la 2ème place devant les Ponts de Cé, en raison d’un meilleur set-average.

« Cette première victoire est essentielle », analysait le capitaine, Mathieu DIEN. « Même si elle a été acquise dans la douleur. Mais ce sera pareil à chaque rencontre : la poule est beaucoup plus dense que celle la saison dernière ».

L’ASBAD s’empare de la 2ème place devant les Ponts de Cé, en raison d’un meilleur set-average.

NATIONALE 3 : SAISON 2015 – 2016 (PRESENTATION)

LA HAUTE-VIENNE BIEN REPRESENTEE

Le Championnat de France de Nationale 3 reprend ses droits dès le 19 septembre prochain. La région sera bien représentée cette saison, puisque c’est 3 clubs haut-Viennois qui participeront à ce niveau, le Badminton Club d’Isle rejoignant les 2 clubs de Limoges, l’ASBAD 87 et l’ASPTT. De nombreux derbies en perspective, donc, dans une poule 6 qui s’annonce nettement plus dense que la saison dernière. En effet, en plus des 3 clubs limousins, le groupe sera complété par l’équipe réserve de Talence, très ambitieuse, Les Ponts de Cé, un club qui descend de Nationale 2, et Buxerolles, qui possède quelques bonnes individualités.

L’ASBAD Limoges 87, tout d’abord, tentera de faire aussi bien que l’année dernière, où elle avait terminé largement en tête de la poule, avant de frôler la montée en N2. L’effectif de l’équipe est inchangé, avec une synthèse entre joueurs expérimentés, comme Paul Olivier NGINN et Yannick MEUNIER, ou encore les sœurs Sophie et Julie PAPON, et des meilleurs de la nouvelle génération régionale, Grégoire BARDE chez les garçons, Mallaurie SOULARD et Précille NOËL chez les filles. Mathieu DIEN complètera l’équipe et assurera le rôle de capitaine. « Cette année encore, nous viserons la tête de la poule », déclarait le Président Aurélien BORELLA. « Mais ce sera sûrement plus difficile que la saison dernière, dans une poule beaucoup plus relevée, où Talence 2 fait figure d’épouvantail. »

Sur la photo, de gauche à droite : Debout : Mallaurie SOULARD, Précille NOËL, Sophie PAPON, Grégoire BARDE Accroupis : Clémence BLANCHARD, Yannick MEUNIER, Mathieu DIEN (capitaine), Christophe MORLON Absents : Julie PAPON, Paul-Olivier NGINN
Sur la photo, de gauche à droite :
Debout : Mallaurie SOULARD, Précille NOËL, Sophie PAPON, Grégoire BARDE
Accroupis : Clémence BLANCHARD, Yannick MEUNIER, Mathieu DIEN (capitaine), Christophe MORLON
Absents : Julie PAPON, Paul-Olivier NGINN

De son côté, l’ASPTT Limoges tentera de rééditer sa belle prestation de la saison dernière, où elle avait terminé à une belle 2ème place. Mais le président DA SILVA est bien conscient que ce sera compliqué : « Cela devrait se jouer entre 4 équipes, et nous espérons bien en faire partie », déclarait-il.

L’équipe sera composée, côté garçons, des 3 piliers de la saison dernière : Dimitri SANTROT, Vivien BARDE et Valérian CANTEGRIL. Ils seront renforcés par une recrue de choix, avec le retour en Limousin d’Antoine LACOUTURIERE. L’ancien panazolais, qui fut champion de France en catégorie Minimes, rejoint ainsi sa sœur. Chez les filles, l’effectif sera inchangé, puisque Marie LACOUTURIERE sera épaulée par Lucie LACROIX et Claire PRADIER. Comme la saison dernière, c’est Virginie CHARBONNIER qui sera capitaine, et pourra compléter l’équipe en cas de nécessité.

Virginie CHARBONNIER (capitaine), Lucie LACROIX, Marie LACOUTURIERE, Claire PRADIER, Vivien BARDE, Paul GOUPILLOU, Valérian CANTEGRIL Absents : Antoine LACOUTURIERE, Dimitri SANTROT
Virginie CHARBONNIER (capitaine), Lucie LACROIX, Marie LACOUTURIERE, Claire PRADIER, Vivien BARDE, Paul GOUPILLOU, Valérian CANTEGRIL
Absents : Antoine LACOUTURIERE, Dimitri SANTROT

La tâche s’annonce délicate pour le B.C. Isle, qui retrouve la Nationale 3 après 4 ans d’absence, et qui fera figure de petit poucet dans cette poule très dense. « La composition de la poule ne nous a pas épargnés, pour notre retour à ce niveau », déclarait Julien CHATEGNIER, le nouveau président du club. « Mais nous ferons de notre mieux pour bien figurer, et pourquoi pas, créer quelques surprises. »

L’équipe sera amenée, chez les garçons, par Morgan SOUNY, qui sera le capitaine, et Vincent LAFORGE, deux joueurs expérimentés qui ont déjà connu l’aventure de la N3. Ils seront épaulés par Julien CHATEGNIER, qui évoluera pour la première au niveau national.

Côté filles, Julie PAUTOUT et Cyrielle ROCHE, deux anciennes du club, seront épaulées par 2 renforts en provenance de Saint Junien : Samantha BATT, une joueuse d’expérience, et la jeune Andréa MOREL, qui a connu une belle progression ces 2 dernières années pour arriver au premier plan régional.

BONNE CHANCE A NOS 3 EQUIPES HAUT-VIENNOISES !

2000 LICENCIES !

A l’image de la Fédération Française de Badminton (FFBaD), qui poursuit sa pleine croissance en passant la barre des 181 000 licenciés, notre département vient lui aussi d’établir un nouveau record, puisque nous comptons désormais plus de 2000 licenciés  (pour 27 clubs) en Haute-Vienne.

codep_400x100_V02.2

 

La diversité des compétitions proposées, le succès du championnat interclubs ou encore la hausse du niveau de jeu chez nos jeunes, sont autant d’éléments encourageants pour poursuivre le développement de notre discipline !

NATIONALE 3 – BARRAGES (PRESENTATION)

L’AS BAD Limoges au pied du mur

C’est bien à Oradour sur Glane que se dérouleront, samedi 2 et dimanche 3 mai, les barrages d’accession à la Nationale 2. « Nous sommes satisfaits d’avoir pu obtenir l’organisation », déclarait le Président BORELLA. « Mais le plus dur reste à faire… »

C’est en effet un groupe très relevé, dont devront s’extirper les Limougeauds, s’ils veulent accéder au niveau supérieur. « Cette saison, nous avons eu une poule assez facile, dans laquelle nous n’avons pratiquement jamais été mis en difficulté », constatait Sophie PAPON, la capitaine. « Du coup, la marche risque de nous paraître d’autant plus haute, face à des équipes qui ont remporté des poules plus difficiles »

Premier test samedi, à partir de 14 h, face à Talence 2. Profitant de la présence dans sa ville du Pôle France, l’équipe Girondine compte dans ses rangs plusieurs des meilleurs jeunes espoirs nationaux, dont certains s’aguerrissent dans l’équipe réserve, encadrés par des joueurs expérimentés. Cette équipe à l’effectif pléthorique s’annonce sans aucun doute comme la favorite du groupe, et les limougeauds devront être à leur meilleur niveau s’ils veulent avoir une petite chance de s’imposer.

A partir de 17 h, les coéquipiers de Grégoire BARDE et Mallaurie SOULARD enchaîneront contre Antibes. Effectif très jeune également pour cette équipe, qui compte dans ses rangs 3 cadets et 1 junior. Reste à savoir comment ces jeunes joueurs, aux classements impressionnants, se comporteront face à des adversaires plus aguerris. Les chances des Limougeauds sont probablement plus importantes face à cette jeune équipe, dont l’effectif féminin semble un peu juste.

Troisième rencontre dimanche à partir de 9 h, face à l’équipe d’Oullins 2. Les joueurs de la banlieue lyonnaise compteront principalement sur leurs filles, emmenées par Cindy GUERIN, classée Elite en Mixte. Côté garçons, l’effectif est relativement dense, mais les haut-viennois, avec Yannick MEUNIER et Mathieu DIEN, ont probablement une belle carte à jouer.

A l’issue du week-end, les 2 meilleures des 4 équipes auront gagné leur billet pour la N2. « Nous espérons bien être le premier club limousin à accéder à ce niveau », concluait Aurélien BORELLA.

L’équipe de l’ASBAD Limoges au complet
L’équipe de l’ASBAD Limoges au complet

NATIONALE 3 – 10ème JOURNEE (COMPTE-RENDU)

Carton plein pour les Limougeauds

A l’issue de cette dernière journée de la phase régulière, les 2 clubs limougeauds font leurs comptes, et peuvent être satisfaits de leur saison, puisqu’ils terminent aux 2 premières places de la poule.

Limoges ASPTT – Basse Goulaine : 6 – 2

Troisième avant la dernière journée, l’ASPTT Limoges recevait l’équipe de Basse-Goulaine, déjà pratiquement condamnée à la relégation.
En simple hommes, Vivien BARDE retrouvait un peu de son niveau, mais s’inclinait logiquement face à un excellent adversaire, alors que Valérian CANTEGRIL assurait le deuxième match en 2 petits sets.
Chez les filles, Marie LACOUTURIERE dominait logiquement le premier Simple, puis Lucie LACROIX remportait très facilement son premier set avant de s’imposer au finish sur le deuxième 21/4 21/19.
Les doubles étaient beaucoup plus disputés. Chez les garçons, Paul GOUPILLOU et Valérian CANTEGRIL associés pour la première fois en N3, perdaient un premier set interminable (30/29) face à des adversaires très combattifs. Plus précis dans leur jeu, ils prenaient ensuite l’ascendant et s’imposaient au bout du suspense. Lucie LACROIX et Claire PRADIER se retrouvaient menées 22/20 et 7/3 avant de profiter d’une baisse de régime de l’équipe de Basse-Goulaine pour renverser la situation et remporter le cinquième point, synonyme de victoire.

Basse-Goulaine remportait le mixte 1 en surclassant Claire PRADIER et Vivien BARDE en 2 sets, alors que la paire inédite Marie LACOUTURIERE / Paul GOUPILLOU dominait facilement le dernier match.
Avec cette victoire, l’ASPTT coiffe l’équipe de Nantes au poteau pour terminer à une belle deuxième place. « Nous sommes au-delà de l’objectif fixé en début de saison », se réjouissait la capitaine Virginie CHARBONNIER. « Je suis fière de mes joueurs, et nous essaierons de faire au moins aussi bien la saison prochaine ».

L’ASPTT Limoges termine à une belle 2ème place
L’ASPTT Limoges termine à une belle 2ème place
Limoges ASBAD – Nantes : 7 – 1

De son côté, l’ASBAD Limoges recevait Nantes, 2ème avant la dernière rencontre. Les Limougeauds, déjà qualifiés pour les barrages, abordaient la rencontre en toute décontraction, et se permettaient une composition insolite, afin de faire participer un maximum de joueurs, et de tester des paires inédites.

En Simple Hommes, Mathieu DIEN, à court de compétition, peinait pour arracher le 1er set, mais s’imposait facilement dans le second. De son côté, Paul-Olivier NGINN gérait tranquillement son match et l’emportait en 2 sets.

Retour gagnant en Simple Dames pour Sophie PAPON, qui n’était guère inquiétée par son adversaire, contrairement à Précille NOËL, peu inspirée, qui devait batailler jusqu’aux prolongations du 3ème set pour s’imposer dans la douleur.

Belle performance pour un Double Hommes inédit composé de Yannick MEUNIER et Christophe MORLON, qui s’imposait avec brio, et un brin de réussite, devant une paire pourtant mieux classée.

Le Double Dames était plus classique, avec les juniores Mallaurie SOULARD et Précille NOËL, qui surclassaient leurs adversaires dans une petite mise en jambes avant les Championnats de France Jeunes.

Comme à leur habitude, les Limougeauds laissaient échapper un point, et cette fois, c’était le Mixte 1. Grégoire BARDE et Sophie PAPON échouaient de peu dans le 1er set. Ils gagnaient facilement le second, mais multipliaient les fautes directes dans le 3ème, et ne pouvaient refaire leur retard. De leur côté, Cyril LUANG VIJA et Mallaurie SOULARD, apportaient tranquillement le dernier point à l’ASBAD.

Barrages, mode d’emploi :

L’ASBAD Limoges disputera donc les barrages d’accession à la Nationale 2, qui opposeront les premiers des 12 poules de N3, répartis en 3 groupes de 4. Chaque équipe affrontera les 3 autres, et les 2 meilleures de chaque groupe monteront en N2.

« Il nous faudra une part de chance dans la composition des poules », déclarait le Président Aurélien BORELLA. « Certains équipes sont très au-dessus, mais nous avons de réelles chances cette année. Et nous espérons accueillir ces barrages à Oradour, ce qui nous permettrait de mettre toutes les chances de notre côté ».

Verdict dans le courant de la semaine…

Interclubs Régionaux

C’était aussi la dernière journée pour les Interclubs Régionaux, dimanche 12 avril à Limoges.

En Régionale 1, c’est l’équipe de Feytiat, emmenée par les jeunes espoirs de la région, Nathan DANES et Manon GIRAUDON, qui termine en tête devant Isle. La dernière rencontre a précisément opposé ces 2 équipes, et les Feytiacois se sont imposés à l’arraché, à l’issue notamment d’un Double Mixte très disputé. Les joueurs de la capitaine Lucie HOFFMANN, qui venaient juste d’être promus de Régionale 2, ont gagné le droit d’accéder à la Nationale 3 la saison prochaine.

En Régionale 2, c’est Le Palais qui a survolé la saison, et a balayé toutes les autres équipes sur son passage. Les joueurs de Jonathan TESSIER et Katia MANEUF évolueront donc en Régionale 1 la saison prochaine.